Tous droits réservés

©2018 Queen E Productions  

Fille de la soprano montréalaise Nicole Lorange et du sculpteur espagnol Kieff Grediaga, c’est toute jeune qu'Elyzabeth se passionne pour les arts de la scène.

 

Chant, danse, théâtre et voyages autour du monde font partie de son quotidien et lui tracent un parcours des plus atypiques.

 

Malgré les influences classiques à la maison, c’est son côté rebelle qui la poussera dans les sillons du rock lorsque, à New York où elle accompagne sa mère qui chante au Metropolitan Opera, elle voit le tout premier vidéoclip de Pat Benatar sur MTV. Une chose qu’elle a en commun avec la chanteuse, c'est qu'elle aussi avait une mère cantatrice.

Ce style lui permet une plus grande liberté d’expression et après avoir participé à une comédie musicale sur une musique de Vic Vogel à l’âge de 17 ans c'est à l'âge de 18 ans qu'elle se joint à un premier groupe de reprises ¨Fairlites ¨avec lequel elle apprend les rudiments de la tournée.

 

Après avoir joué en duo dans quelques formations c'est au début des années 90 qu'elle forme son propre groupe ¨Dizzy Miss Lizzy¨ avec lequel elle part à la conquête des scènes du gros circuit des bars du Québec en interprétant les plus grands succès rock et top40 des années 90.

 

Durant cette période elle participe au Festival d’Espagne et d’Amérique latine dont elle est la porte-parole et à l’album LES AILES DU FEU chantant le NO PASARAN du compositeur Philippe Leduc enregistré avec un orchestre symphonique au Rudolfinum de Prague.

 

En 1996 elle sort sur étiquette Disques Victoire un premier album éponyme comprenant le succès radio et vidéo TOUCHE PAS.  La vidéo met en lumière des femmes fortes qui assument leur droit d’être bien dans leur peau sans toutefois être objectifiées. Elle demeure une vidéo marquante dans sa carrière et en quelque sorte le précurseur de QoR.

 

En 2001, elle s'associe à Benoit Roberge et surprend l'industrie québécoise avec son CD de musique électronique DIAGA qu’elle offrira en spectacle dans quelques endroits branchés de la métropole et au Festival International de Jazz de Montréal en 2003.

 

En 2004 elle fait la voix du dessin animé Mora dans Postcards from Buster.

En 2005 elle se joint à la troupe de Dracula; entre l’amour et la mort et en 2006 elle devient la Glam Rock Diva de la revue musicale Rock Story où elle découvre ses affinités avec les grandes dames du rock des années 70 et 80.

 

En parallèle avec ces spectacles, elle prête sa voix au jeu vidéo Dance on Broadway et au film Raiponce de Disney.  Elle campe aussi le rôle de Djinninia la sorcière à l'Olympia de Montréal et aux Folies Bergères de Paris dans la comédie musicale Shérazade et se joindra même brièvement à la troupe de Cavalia à Sydney en Australie.

 

Elyzabeth possède de plus une autre corde à son arc : Elle excelle dans l’interprétation de chansons jazz-lounge et à ce titre, performe dans des soirées de ce style avec son spectacle THE LOUNGE QUEEN.

 

À partir de 2010 mûrit en elle l’idée de créer son propre spectacle rendant hommage aux grandes dames du rock tout en retraçant sa propre ligne de vie et c'est en 2012 que son idée se concrétise avec la participation de deux collaborateurs importants; Claude de Grandpré du Théâtre Hector-Charland de l’Assomption et Mario Gauthier de Média Musique à Montréal.

 

C'est donc devant une salle comble que QUEENS OF ROCK prend son envol le 4 octobre 2013 au Théâtre Hector-Charland de l’Assomption.  La vidéo promotionnelle sera d'ailleurs filmée ce soir-là.

 

Suivront ensuite deux représentations au Club Dix30 en 2014, dont une le 3 octobre où Gilles Beaulieu des Productions Chrysalide assiste au spectacle et se joint dès lors à l’équipe QoR à titre de coproducteur et promoteur du spectacle. Dès ce moment, il envisage la promotion du spectacle à Las Vegas…

 

Depuis 2014, Queens of Rock aura  foulé les planches du Théâtre du Casino du Lac Leamy, de l'Impérial de Québec à trois reprises et du Théâtre Rialto de Montréal recevant toujours d'extraordinaires critiques. En août 2016, QoR assure en Beauce la première partie de CCR devant une foule de plus de 20 000 personnes.

 

C’est en 2017 après une démarche bien ficelée que QUEENS OF ROCK est présenté en vitrine-audition au Club Madrid Showroom du Sunset Station Casino de Las Vegas. Cette « Vegas Version » du spectacle prend vie avec la participation d’Yves Frulla (réalisateur de l’album éponyme d’Elyzabeth Diaga en 1996 et claviériste de Céline Dion pendant de nombreuses années et également claviériste de Bobby Bazini) à titre de directeur musical, ainsi que de Jean-François Houle (anciennement bassiste de Paradoxe (avec Sylvain Cossette) et maintenant chef des spectacles « Believe » et « Mindfreak » de Criss Angel et du Cirque du Soleil au Luxor Las Vegas), ainsi que de trois musiciens locaux bien connus de la scène Vegassienne. Deux performances de feu auront séduit et convaincu la direction et deux mois plus tard, le rêve se concrétise avec le début d'une belle aventure entre QoR et la chaîne des Station Casinos.

 

C'est donc le 21 avril 2018 qu'a eu lieu la première représentation officielle de QUEENS OF ROCK, à Las Vegas au Green Valley Ranch Resort, Spa and Casino dans le Centre des Grands Événements (Great Events Center), devant plus de 900 personnes. Dans cette salle se sont produits des grands noms de la musique tels que Styx, Ronnie Milsap, Chris Isaak, George Thorogood, Martina McBride, B.B. King ainsi que plusieurs autres…

 

À la suite de ce spectacle empreint de succès, une entente est conclue avec Monsieur Steve Beyer de Steve Beyer Productions, un des agents les plus réputés de Las Vegas afin de représenter QUEENS OF ROCK sur le marché Américain…

 

Le spectacle se retrouvera par la suite au Rocks Lounge du Red Rock Casino et au Club Madrid Showroom du Sunset Station Casino en juillet et en octobre respectivement.

 

L’équipe de QUEENS OF ROCK travaille sur des projets grandioses pour 2019 et 2020. Restez à l'affût !